Les Confessions

Les Confessions

eBup from Attel for Les Confessions

Télécharger:
ID: 2080700219
Cloud: Design
Téléchargement total: 6516
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

in 12 reliure demi-cuir . Charpentier 1845 461 pages Les Confessions de Saint Augustin , traduction nouvelle par M . de Saint-Victor . Avec une préface pa M . l'abbé de La Mennais et une notice historique sur les Manichéens .

Amazon.fr

Qui est Augustin ?Les Confessions, rédigées en 401, nous font rencontrer ce romain chrétien, rompu à la lecture des auteurs païens, qui interrogea les textes bibliques à travers les catégories de la culture antique. Plus qu'une autobiographie, elles racontent la quête d'une âme tournée vers Dieu qui trouve son point d'orgue dans une réflexion sur le temps.

Le temps inflige à notre existence déchue une redoutable dispersion : enfermés dans le présent, ce que nous avons été est oublié et ce que nous serons est ignoré. Nous pouvons toutefois surmonter cet éclatement temporel : parler, chanter, écrire sont des actes où le présent s'étire entre le passé immédiat, retenu, et le futur proche, anticipé. L'homme, créature temporelle, se rapproche donc de l'éternité divine, non pas en sortant du temps dans de fausses extases, mais en l'accomplissant au contraire dans une quête, tendue vers un avenir qui n'oublie pas le passé. Ce que fait précisément Augustin en composant ses Confessions.

Une splendide méditation sur ce qu'est de vivre le temps sans s'y perdre. --Émilio Balturi

Présentation de l'éditeur

in 12 reliure demi-cuir . Charpentier 1845 461 pages Les Confessions de Saint Augustin , traduction nouvelle par M . de Saint-Victor . Avec une préface pa M . l'abbé de La Mennais et une notice historique sur les Manichéens .

Quatrième de couverture

Les Confessions s'imposent comme une oeuvre d'une grande originalité, non seulement en son temps, mais dans toute la littérature universelle. Avant Augustin, les Grecs et les Romains avaient bien parfois parlé d'eux-mêmes, sans cependant se raconter dans une quête de soi. Le rite chrétien de la confession, le retour sur soi-même, l'examen de ses actions, tournait le chrétien vers cette introspection. C'est ce dans quoi s'engagea totalement Augustin, quoique prenant le parti de s'adresser à Dieu. Dans cet ouvrage, aussi fondamental dans l'oeuvre du grand saint que dans l'histoire même de la littérature universelle et de la pensée humaine, Augustin relate de nombreux événements de sa vie, ce qui rend le texte paticulièrement vivant et dramatique. C'est aussi l'histoire d'un lent cheminement vers Dieu, mais c'est encore une grande leçon de comportement dans la vie, une véritable " sagesse " au sens le plus ample du terme. Né en 354 dans la région de Constantine, et mort en 430, dans son évêché d'Hippone, Augustin a vécu cette période de transition où le christianisme, bien que devenu la religion des empereurs romains, ne s'est pas imposé à tous les citoyens de l'empire. Augustin lui-même ne se convertit réellement que tardivement et ne reçut le baptême qu'à l'âge de trente-trois ans. Il va consacrer le reste de sa vie à ce qu'on pourrait appeler la " défense et illustration du christianisme ". Dans ce sens, après saint Paul qui apparaît comme le véritable fondateur de la nouvelle religion, il s'impose comme le plus grand théologien du catholicisme avec saint Thomas d'Aquin, comme le penseur qui a donné au christianisme latin ses formes définitives.

Biographie de l'auteur

Présentation par André Mandouze Traduit du latin par Louis de Mondalon

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES